S’il est des établissements en France qui sont entourés d’un voile de mystère et d’une réputation sulfureuse, ce sont bien les lieux libertins et établissements libertins. Et pourtant…

=> Où et comment trouver un club libertin ?
=> Les soirées des clubs libertins et échangistes
=> Préparer sa première sortie en club libertin
=> Visite des coins-câlins d’un lieu libertin
=> Club ou sauna libertin ?

Et pourtant, il est bien plus facile de trouver un club libertin en France que ce que laisse penser la traînée de poudre que laissent derrière eux les clubs échangistes et autres saunas mixtes qui maillent le territoire français.

Levons le voile sur ces lieux où plaisir rime avec liberté et érotisme rime avec convivialité.

Une réputation sulfureuse

La réputation des clubs échangistes tient au fait que, pendant longtemps, ceux-ci se faisaient rares et disposaient d’une clientèle plutôt confidentielle. Cela vient aussi du fait que, par définition, les couples, hommes ou femmes qui fréquentent ces lieux de débauche tiennent à une certaine discrétion.

Pourtant, l’entrée dans ces lieux libertins, si elle est bien souvent onéreuse, reste ouverte à tout un chacun. Il existe ainsi des moments pour les couples exclusivement, d’autres où les établissements sont ouverts aux hommes (voir article).

Qui fréquente les lieux libertins ?

On a longtemps soutenu que les clubs libertins étaient réservés à une élite (voir article) avant que la rumeur publique n’attribue la fréquentation des établissements libertins de France à des beaufs en quête de chair fraîche.

La vérité – vous vous en doutez – se situe entre les deux. A l’exact milieu, plus exactement : tout le monde va en club échangiste, toutes les catégories socio-culturelles, toutes les classes d’âge (majeures bien entendu) et pour toute sorte de raison. Après votre première sortie en club libertin, vous serez surpris de voir que la rue est peuplée de libertins et libertines potentiels.

clientèle des clubs libertins

Que se passe-t-il réellement dans les lieux libertins ?

On y danse, on y boit un verre, on y parle, on s’y baigne (dans le cas des saunas) et bien sûr, on y pratique une sexualité libérée. Mais attention, les établissements ne sont pas des lieux où tout est permis, et encore moins des endroits où tout est obligatoire.

On ne le dira jamais, rien n’est obligatoire en club libertin. Si ce n’est le respect de l’autre, quel qu’il soit. Chaque couple, chaque femme, chaque homme est là pour des raisons qui lui sont propres. Chacun a ses tabous, chacun a ses fantasmes.

Les lieux libertins sont à la fois ce qu’on en dit – des lieux de liberté sexuelle sans nul autre pareil – et l’exact opposé de leur réputation. Rien à voir avec ce cliché de lieux de baise sans limite où tous sont contraints à accepter les attouchements de n’importe qui.