Qui peut aller en club échangiste ? Est-ce réservé à de jeunes et beaux couples ? A un certain cercle d’inités, issus d’une élite de la société ? Les clubs libertins sont-ils réellement des clubs privés où il faut montrer patte blanche ? Le libertinage pour tous est-il une réalité ?

On connaît un certain réalisateur qui, avec un certain film, a fait beaucoup de tort au monde libertin et à sa démocratisation. Car non, Eyes Wide Shut, de Stanley Kubrick, ne correspond à strictement rien de réel, en tout cas aujourd’hui. Les clubs échangistes ont pignon sur rue et, s’ils affichent une certaine volonté de discrétion, eu égard à la vie privée de leurs clients, ils n’en restent pas moins des établissements à vocation commerciale (n’y voyez aucune critique) qui s’ouvrent à un public aussi large que possible. Le temps du libertinage pour tous est arrivé.

Jeunes, beaux et libertins ou libertinage pour tous ?

A en parler autour de soi, nombre de couples aspirants au libertinage n’ont qu’une crainte : celle d’être refoulés à la porte lors de leur première sortie en club échangiste. Peur de ne pas être assez beaux, assez jeunes, assez bien foutus ou assez célèbres.

On compte sur les doigts d’une main les établissements libertins – parmi la multitude des lieux de France – qui pratiquent ce type de politique. Ils sont connus et on ne vous les conseille pas, seriez-vous même beaux, jeunes, riches et célèbres. Le libertinage n’a rien à voir avec les soirées bunga-bunga.

Le cercle des initiés libertins

Autre inquiétude, celle de ne pas faire partie du cercle des initiés. Vous savez ? Celles et ceux qui se cachent derrière un loup de carnaval pour s’adonner à quelque rite mystico-érotique, prêts à tuer pour préserver leur horrible secret (!) Vous vous en doutez bien, cela n’a rien à voir avec la réalité.

Au contraire : de plus en plus de clubs organisent des soirées pour débutants. L’occasion pour les non-initiés de se faire une idée de ce que proposent réellements les établissements libertins.

Club libertin pour célibataires

Autre question, plus légitime celle-là. Puis-je aller en club en célibataire ? Là, la réponse n’est pas la même si vous êtes une femme seule ou un homme seul et que vous désirez aller en club échangiste.

Pour une femme, pas trop de problèmes. Il n’est pas – en tout cas, à notre connaissance – de clubs ou saunas libertins qui refusent l’entrée à une femme, quelque soit le type de soirée (voir l’article).

Pour un homme, les choses se compliquent un tantinet. Il existe des clubs et des soirées dans lesquels les hommes seuls ne sont pas les bienvenus. Et d’autres où leur nombre est limité. Mais si vous choisissez correctement le type de soirée, vous aurez vous aussi l’occasion de découvrir les joies des clubs libertins (voir l’article).