Le libertinage intrigue, fascine, repousse. Mais qu’est-ce qui motive des couples, des hommes et des femmes a fréquenté des clubs libertins ? Le plaisir, ma bonne dame, le plaisir d’être libre et de jouir sans entraves. Ni plus ni moins.

=> libertinage ouvert à tous et toutes
=> échangistes, mélangistes, etc…
=> liberté sexuelle et consentement mutuel
=> rencontres privées

On a tout dit et tout écrit sur le libertinage et les clubs échangistes. Que de fantasmes, que de concepts repoussoirs pour décrier cette partie de la population qui ose vivre ses fantasmes. Sans doute pour planquer une aversion fondamentale pour la liberté et l’érotisme. Mais qu’importe.

Démontons quelques-uns de ces clichés d’un autre âge :

– non, le libertinage n’est pas réservé aux beaux, ou à une quelconque élite socio-culturelle ou économique. Dans les clubs libertins, c’est un échantillon de la popûlation qui se rencontre.
– non, les libertins ne font pas tout et n’importe quoi : ils se fixent des limites, des règles. La différence ? C’est que ces limites, ce sont eux-mêmes, individuellement et en couple, qu’ils les définissent.
– non, vous n’êtes pas obligé de baiser en club libertin. chacun et chacune fait ce qu’il/elle veut, et refuse ce qu’il/elle veut, également.
– non, le libertinage ne se pratique pas que dans les clubs et saunas libertins. Au contraire, les rencontres libertines privées se multiplient.